La péninsule de Yamal, dans l’Arctique russe, abrite l’un des plus grands gisements de gaz au monde. Le développement récent de gigantesques installations industrielles dans cet environnement hostile illustre l’appétit sans cesse croissant de l’humanité pour l’énergie. La toundra nue, qui était autrefois parcourue par des troupeaux de rennes et leurs éleveurs, les Nenets, est maintenant remplie de pipelines et de torchères. Les pétroliers et les brise-glaces naviguent le long de la côte, illuminant la nuit.

Ces photographies documentent la nouvelle limite franchie pour les besoins de consommation de la société occidentale. Nous sommes entrés dans l’Anthropocène, une époque géologique ou l’ensemble des phénomènes naturelles est influencé par l’Homme. Celui-ci est devenu le serviteur dévot de la technique, pour laquelle il édifie temples et totems.

Ces photographies sont prises à l’extrémité nord du continent eurasiatique, l’ultime frontière terrestre. Yamal signifie en langue nenets « le bord du monde ». Les zones géographiques les plus reculées sont exploitées. Où irons-nous ensuite ? La dernière frontière avant la Lune est ici, sur la toundra gelée.

Des populations au mode de vie proche du néolithique côtoient d’immenses d’usines du 21ème siècle. L’espace qui sépare les éleveurs de rennes de l’industrie est indicible et inmontrable. Cette espace est un entre-deux sur lequel pivote les photographies du projet. D’un côté, les hommes du passé, témoins et preuves de notre humanité naturelle, de l’autre l’industrie métallique et inorganique dans laquelle hommes et tubes sont également interchangeables. Ces deux humanités sont cependant rassemblées par l’usage du feu et de la machine.

L’industrie joue une histoire contemporaine résumée en trois mots : enjeux, défi et pari. Enjeux géopolitique et économique, défi technique et humain, pari sur l’avenir. Pour les Nenets, c’est une histoire remontant aux origines de l’humanité : appropriation de terres en échange de biens et de services.

Biographie

Charles Xelot analyse la notion de limite et de frontière. Il dessine les parallèles et symétries entre des domaines habituellement distincts et interroge le monde de l’industrie dans son rapport à l’homme. À la suite d’une formation scientifique, il a commencé sa pratique photographique en autodidacte. Il devient assistant pour Ahmet Ertug qui l’initie à la prise de vue à la chambre 8 x10, à la fabrication de livre et à l’impression. Il est passionné par la conception de livre d’art et a collaboré avec plusieurs fondations, Neva à Genève ou Timchenko à Moscou. Son travail est régulièrement exposé et publié dans des magazines comme The British Journal of Photography, Greenpeace magazine ou le Figaro magazine. Sa pratique curieuse l’amène à explorer les changements sociaux et environnementaux des confins du monde aux marges de la photographie documentaire et contemporaine. 

Formations

 2008 Diplôme de l’ENSIL (École Supérieure d’Ingénieur de Limoges)

 2009 École de photographie “Image Ouverte”
 2010-2015 Assistant d’Ahmet Ertug.
Photographe indépendant depuis 2010.

Expositions individuelles

 2019 

– Sabetta”, MOMMA, Moscow Museum of Modern Art, Russie

 

 2016

The Holy Abodes of the Russian Soul”, Winzavod Art Center, Moscou, Russie

“Tykkylumi”, Galerie de l’Atelier 55, Megève, France

 

 2015

Tykkylumi”, La Cité Radieuse le Corbusier, Marseille, France

 

 2014

 “Etats de mer”, 6 j’avais su, Marseille, France

 

 2013

“Oll Terminal” Galerie Cimaise, Genève, Suisse
“Russian Forest” Galerie Cimaise, Genève, Suisse
 

 2011

Forest”, Galerie Le Village, Genève, Suisse

Expositions collectives

 2019 

– Censored exhibition, Copenhagen month of photography, Danemark

 2018

– Discovery Award, Encontros da Imagen, Braga, Portugal

– “Summer Selection”, Galerie Neil Folberg Vision, Jerusalem, Israël

– Projection at Voix Off Festival, Arles, France

– “Je n’attendrai pas que l’on me pardonne”, Galerie Space For Photography, Arles, France

– Projection at MOPLA, Los Angeles, États-Unis

– Arte Laguna, Venice, Italie

 
  •  2017

  • – ISRAEL Photo festival, Tel Aviv, Israël

  • “Monastery of Russia”, Tverskaya Boulevard, Moscou, Russie

  • “Gas Arctique”, Galerie de l’Atelier 55, Megève, France

  • “Arctic” salle de concert de Kremlin 

  •  

  •  2014

  • – Photographies, Gallery of the Atelier 55, Megève, France

 2013

– Installation photographique, Orangerie de Vandoeuvres, Genève, France

 

 2012

– Collection de Musée Borusan, Istanbul, Turquie

Publications

 2019

– British journal of Photography, Janvier 2019

– Greenpeace Magazine, Février 2019

– Domus Magazine, Mars 2019

– National geographic web, Mars 2019

– Wired web, Mars 2019

 

 2018

– FotoMagazin XXL, Septembre 2018, Allemagne

– Catalogue Arte Laguna Venice

– Xleb Magazine, Russie

 

 2014

– Russian Monasteries, le Figaro Magazine, 11-2014, texte de J.C Buisson

 

 2013

– Catalogue de Borusan art collection, texte de Lindsay Ganter

 

 2012

“Living dress”, Dress code magazine, Russie

Prix

 2019 

– Finaliste de la bourse Albert Kahn

 

 2018 

– AFAR photography award

– Best Emerging Photographer par Lensculture
– Discovery award, Encontros da Imagen
– Prix catégorie “editorial photography”, TIFA 

 2017

– Prix catégorie editorial photography”, MIFA

– Premier prix catégorie “environment editorial”, IPA

– Finaliste, Meitar Award, Tel Aviv

 

 2014

– Prix de la nuit du livre catégorie beaux-art

Livres

  • “Terminal” Livre de photographies sur la construction du plus grand terminal pétrolier d’Europe, en Russie.
  • Ce livre d’art contient des éléments de designs novateurs (couverture en aluminium, impression 7 couleurs sur papier offset …) a été donnée lors de la cérémonie d’ouverture du terminal. (Edition limitée)
  • “The Holy Aborde of the Russian soul”, 120 photographies de 21 monastères russes dans une édition luxueuse et limitée. Projet réalisé avec le soutien du fonds Neva et publié par le Cheerche Midi en novembre 2014. Le livre a remporté le prix dans la catégorie  Beaux-livres de La nuit du livre 2015 à Paris.
  • Valaam”, photographies, conception et édition d’un livre grand format de luxe (35x40cm), édition limitée à 200 exemplaires. Livre réalisé pour célébrer les 25 ans de la réouverture du monastère de Valaam en Russie.
  • Forest Septembre 2017 aux Editions Phinera. Livre d’art présentant l’œuvre de la forêt.
  • Resurrection”, Octobre 2017 aux éditions du Cerf, Paris. Livre de photos sur la résurrection de l’Église orthodoxe russe.
  • Sabetta”, Janvier 2019. Livre d’art en édition limitée sur la construction de l’usine de GNL à Sabetta, Yamal. Projet à grande échelle explorant tous les aspects de ce projet industriel. 

Presse

Fermer le menu