Biographie

Marie Maurel de Maillé est née à Lyon en 1978.

Elle étudie à l’Ecole des Beaux-Arts de Saint-Etienne, ainsi qu’à la Faculdade de Belas Artes de Porto où elle développe un travail d’installations mêlant vidéo et photographie.

Ses recherches qui s’articulent autour d’images fantômatiques, dédoublées, de présences qui toujours se retirent, son rapport étroit avec la littérature et la poésie l’amènent à tisser des liens privilégiés avec la photographie.

Elle constitue alors un corpus de photographies, regroupées pour la plupart en série, qui interroge notre relation au monde des images et met en doute le seuil fragile qui sépare la réalité de la fiction en concentrant son attention sur des phénomènes déjà constitués en représentations.

Elle expose en France et à l’étranger : au château d’eau de Toulouse, à la galerie Les Filles du Calvaire à Paris, Au centre d’art image/imatge à Orthez, aux Rencontres Internationnales de la Photographie d’Arles, au Musée de la Littérature Roumaine de Bucarest, au Centre Culturel Français de Iasi, à PhotoEspaña, au Casino Luxembourg, au centre d’art La Chapelle Saint-Jacques à Saint-Gaudens.

Elle participe également à des résidences : Quartiers d’Octobre aux Subsistances à Lyon, à la Collection Lambert en Avignon, au Pavé dans la Mare à Besançon, aux Rencontres photographiques de Niort, au domaine d’Abbadia à Hendaye, au Centre National de Recherche Mihai Eminescu en Roumanie.

Elle est pensionnaire de la Casa Velasquez de 2011 à 2012.

Elle publie deux livres : L’Estran aux éditions Filigranes en 2010, et Raiponce aux éditions nonpareilles en 2013.