Expositions

2021

ART PARIS 

Grand Palais Éphémère

09.09.2021-09.12.2021

Biographie

Née en 1975. Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris et de l’Atelier National de Recherches Typographiques, Anne-Lise Broyer construit un travail photographique singulier essentiellement inspiré par ses lectures, se situant quelque part entre la littérature, le cinéma et les arts plastiques. Pour résumer sa méthode, elle dit souvent qu’il s’agit peut-être dans son geste de faire l’expérience de la littérature par le regard, c’est un peu comme lire en levant la tête, non par désintérêt mais par afflux d’idées, d’associations, de réactions, de mises en rapports… On ne quitte pas la vie en lisant, on augmente ses capacités d’attention et ses manières de voir, on module son propre accès au monde (Marielle Macé).
Les lieux qu’elle photographie auraient-ils donc été déjà lus avant d’être vus ?
Dans cette même logique d’hybridation, elle questionne également les zones de frottements et d’intersection entre le dessin à la mine graphite et la photographie argentique afin d’atteindre une zone de trouble dans la perception. En mariant ces deux gestes, en reliant l’œil à la main, c’est une nouvelle langue qui s’invente en créant des situations visuelles renvoyant continuellement à l’image photographique et son histoire technique.
Elle souhaite faire du lieu de révélation que représente la photographie ou le dessin l’analogon d’un espace mental où quelque chose prendrait corps, un souvenir, une réminiscence ou une vision, un fantasme… Les récits photographiques ainsi construits, dans cette nécessité de restituer l’évidence d’un texte.

Expositions individuelles

2019 

Journal de l’œil (Les Globes oculaires), Galerie Folia – Paris.

2018
Madame Air (Je vous envoie un nouveau roman), Musée de la vie romantique, Paris.

Madame Air (Laissez Verdure), Domaine de Nohant, Berry.
Regards de l’égaré (troisième chant) dans le cadre de la Biennale de le photographie de Mulhouse, Musée de beaus arts.

2017
Journal de l’œil (extrait), la Galerie Particulière – Foucher/Biousse, Bruxelles.

2016
Elle est ravissante, Galerie Saint-Séverin, Paris.
Regards de l’égaré, La Galerie Particulière, Paris.

Au Roi du bois dans le cadre du Festival Itinéraire des photographes voyageurs, Bordeaux.

2015
Carnet d’A, La Galerie Particulière, Bruxelles.

2014 
Vermillon, Comptoirs pour la jeune photographie, Arles. 

2013 
Le Marin de Gibraltar, La Non-Maison, Centre d’Art, Aix-en-Provence. 
Au Roi du bois, Pampelune (Espagne) dans le cadre de MAPAMUNDISTAS 2013
Vermillon, Pampelune (Espagne) dans le cadre de MAPAMUNDISTAS 2013
Au Roi du bois, Bilbao (Espagne) Sala Rekalde, dans le cadre de MAPAMUNDISTAS 2013 

2012
Leçons de Sainte-Victoire et Vermillon, La Galerie Particulière 1 & 2, Paris.
Carnet d’A., Artothèque de Vitré.

2011
Au Roi du bois, TEA (Tenerife, Espagne) 

Quatrain, Musée de La Roche-sur-Yon (La Roche-sur-Yon)  
Des journée entières dans les arbres, exposition en collaboration avec Mahut, Artothèque (La Roche-sur-Yon) . 
Fading, exposition en collaboration avec N. Comment, Artothèque (Pessac). 

2009
Anne-Lise Broyer, photographies, exposition monographique, Galerie VU’ (Paris)

2008
Le Courage des Oiseaux, L’Imagerie (Lannion).
Au Roi du bois, chapitre II, Centre culturel Maurice Eliot (Epinay-sous-Sénart).
Lieux-dits, Centre culturel Maurice Eliot (Epinay-sous-Sénart).

2007
Lieux-dits, exposition monographique, Maison d’art Bernard Anthonioz (Nogent-sur-Marne).
Fading, Musée d’Éthnographie de Brno (République Tchèque).

2006
Fading, Galerie de l’Institut français de Prague.
Fading, Galerie Made, pendant le «mois de la photo» à Paris.  

2005
Le Ciel gris s’élevant (paraissait plus grand), Galerie du théâtre Granit, Scène nationale, Belfort.

Expositions collectives
2019
Quelque chose noir, commissariat Fanny Lambert, Galerie Gradiva, Paris.
Dans l’atelier, la création à l’œuvre, création avec Jérôme Zonder et Laurent Pernot, commissariat Dominique de Font-Reaulx et Léa Bismuth, Musée Delacroix, Paris.

2017
Being Beauteous avec Nicolas Comment, Amaury da Cunha et Marie Maurel de Maillé, L'Imagerie, Lannion

2016
Dépenses, commissariat Léa Bismuth, Labanque, Centre d'art contemporain à Béthune.

Being Beauteous avec Nicolas Comment, Amaury da Cunha et Marie Maurel de Maillé, Centre d'Art de Fontenille, Lauris.
Sur le motif, Maison d’art Bernard Anthonioz (Nogent-sur-Marne).

2015
Fragments de l’amour, commissariat Léa Bismuth, CAC La Traverse, Centre d’art contemporain d’Alfortville

Being Beauteous avec Nicolas Comment, Amaury da Cunha et Marie Maurel de Maillé, Musée de La Roche-sur-Yon.
Being Beauteous avec Nicolas Comment, Amaury da Cunha et Marie Maurel de Maillé, Abbaye de Saint-Florent Le Viel.
Documents, Commissariat Léa Bismuth, URDLA, Villeurbanne.
Journal de l'œil (extrait), Comptoirs arlésiens de la jeune photographie.
Drawing now, Stand de La Galerie Particulière.
L'arbre, le bois, la forêt, CAC Meymac.

2014
Being Beauteous avec Nicolas Comment, Amaury da Cunha et Marie Maurel de Maillé, Galerie du Château d'eau, Toulouse.

Real Maravilloso, La Galerie Particulière, Bruxelles.
Drawing now, Stand de La Galerie Particulière.
Art Paris, Stand de La Galerie Particulière.
Art Rotterdam, Stand de La Galerie Particulière.
La Femme d'à côté, Galerie des Filles du Calvaire (Paris).

2013 
Souvenirs d'immensité, Galerie de l'Institut Français (Madrid).

Bruissements, commissariat Léa Bismuth, Galerie Isabelle Gounod, Paris, dans le cadre de Nouvelles Vagues du Palais de Tokyo.
Artistes de la Casa de Velazquez, Domaine de La Garenne Lemot, Gétigné-Clisson.
Cosa Mentale, commissariat Christine Ollier (plusieurs lieux).

2012 
Sacré blanc !, Commissariat Yves Sabourin, Musée de la Tapisserie (Angers).

Quand les Nymphes parlent des Nymphes, que disent-elles ?, Commissariat Paul-Armand Gette, Arboretum (Argenton-sur-Creuse).
Le Blanc est la couleur, Commissariat Yves Sabourin, Passage de Retz (Paris). 

2010
été : 3 photographies dans le cadre de l’exposition Dans un jardin, Un hommage au déjeuner sur l’herbe et au jardin de Monet à Giverny, FRAC Haute-Normandie.

2009
Tout l’univers, Galerie VU’ (Paris).

2008
Métissages, Commissariat Yves Sabourin avec Martine Schildge, Annette Messager, Jean-Michel Othoniel... Fondation Thomson (Thaïlande).

2006
Christian Lacroix, dialogues, Commissariat Yves Sabourin avec Christian Lacroix, Annette Messager, Jean-Michel Othoniel, François-Xavier Courrèges... (Tel Aviv).
Métissages, Commissariat Yves Sabourin avec Gaelle Chotard, Isabelle Jousset, Jean-Michel Othoniel, Martine Schildge... Galerie de l’Institut français de Prague.
Métissages, Commissariat Yves Sabourin avec Gaelle Chotard, Annette Messager, Jean-Michel Othoniel, François-Xavier Courrèges, Martine Schildge... (Nevers).

2005
Christian Lacroix, dialogues, Commissariat Yves Sabourin avec Christian Lacroix, Annette Messager, Jean-Michel Othoniel, François-Xavier Courrèges... Fondation Thomso (Thaïlande).
Christian Lacroix, dialogues, Commissariat Yves Sabourin avec Christian Lacroix, Annette Messager, Jean-Michel Othoniel, François-Xavier Courrèges... Musée des Beaux arts de Shangaï (Chine).

2004
L’autre « métissages », Commissariat Yves Sabourin avec  avec Béatrice Dacher, Gaëlle Chotard, Martine Schildge, Christelle Familiari... Musée des Beaux arts, La Paz (Bolivie).
Christian Lacroix, dialogues, Commissariat Yves Sabourin avec  Christian Lacroix,Annette Messager, Jean-Michel Othoniel, François-Xavier Courrèges... Musée des Beaux arts et de la dentelle,Alençon, (catalogue).
Short stories avec Sophie Calle, Jeff Wall, Cindy Sherman..., Fotomuseum, Anvers (Pays-Bas).

2003
Toile blanche à Yves Sabourin, Galerie Alain Gutharc, Paris.
Une histoire sans nom, Rencontres Internationales de la Photographie (Arles), (exposition et projection).
Mai photographique à Quimper exposition d’une trentaine d’images extraites des livres C’est maquis et Une histoire sans nom.

2000
À blanc avec Bernard Plossu, André S. Labarthe, Jun Shiraoka, Paolo Roversi, Magdi Senadji... , galerie Filigranes à Paris.
Publications

2021
• livre : Correspondances autour de Georges Bataille (à propos de Bataille à perte de vue d’André S. Labarthe), textes de Michel Surya, Mathilde Girard, Olivier Meunier, Vincent Roget et Jean-Marc Chapoulie aux éditions Loco.

2020
• livre : Le Chant de la phalène (Oraison), textes de Suzanne Doppelt & Olivier Delavallade, partition de Florent Motsch aux éditions Loco.

2019
• 
livre : Journal de l’œil (Les Globes oculaires), textes de Léa Bismuth, Yannick Haenel, Mathilde Girard, Muriel Pic et Bertrand Schmitt aux éditions Loco.

2016
• livre : Du Monde vers le Monde (Escale à Valparaiso) avec René Tanguy, texte de Jean-Luc Germain (éditions nonpareilles).

2013 
• livre : Regards de l’égaré (Fragments d’une saison pluvieuse), texte de Bernard Noël (éditions nonpareilles). 

2012 
• livre : Vermillon, texte de Pierre Michon (éditions Verdier/Nonpareilles). 

2011
• livre : Carnet d’A., texte de Julien Mérieau (éditions nonpareilles).
2008 
• livre : Au Roi du bois, chapitre II (Filigranes Éditions). 

2007
• livre : Le Ciel gris s’élevant (paraissait plus grand), texte de Jean-Luc Nancy (Filigranes Éditions).

2006
• livre : Fading (Tentative de reconstitution d’un plan sentimental de Prague), avec Nicolas Comment (Filigranes Éditions).

2003
• livre : Une Histoire sans nom, texte de Alain Coulange, (Filigranes Éditions). Prix d’aide à l’édition rencontre d’Arles.

2001
• livre : C’est maquis, texte de Nicolas Comment (Filigranes Éditions).

1998
• livre pour enfant : Bruno, Lison et Nico (éditions Thierry Magnier), texte et illustrations.

Prix